Apprendre l’art de se parfumer

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Se parfumer est un geste de beauté que des millions d’hommes et de femmes accomplissent chaque matin avant de vaquer à leur occupation quotidienne. Mais comment se parfumer ? Selon les connaisseurs, quelques astuces permettent de faire durer la senteur des produits de beauté. Avec elles, il est possible de bien se parfumer sans gaspiller les essences précieuses.

L’application du parfum

Les astuces données ci-dessous sont déjà connues de nos ainés. On continue à les adopter puisqu’elles sont vraiment efficaces. Avec ces gestes, la longévité de vos parfums de marque sera assurée et vous êtes également sûrs de faire ressortir leur véritable senteur.

Lorsque vous testez des fragrances dans une boutique de parfumerie, pensez à utiliser des mouillettes. En effet, la vaporisation sur la peau est déconseillée car elle est susceptible de changer leur odeur. Pour éviter la saturation de l’odorat, testez uniquement trois à quatre parfums lors de chaque visite.

La matière grasse comme l’huile ou la crème pour le corps est connue pour faire ressortir l’odeur du parfum. Il est donc recommandé d’en mettre sur la partie de la peau où la fragrance sera vaporisée plus tard. Il faudra éviter les aisselles à cause de leur sensibilité.

Si vous souhaitez parfumer du linge, il est préférable d’utiliser de la fragrance spray. Lorsqu’on vaporise le parfum sur un tissu, les brumes se déposeront uniformément sur la surface sans le tâcher. Cette astuce fera également durer sa senteur.

Il en est de même pour la chevelure. Actuellement, plusieurs  produits de beauté spécialement dédiés aux cheveux sont en vente dans les parfumeries. Les fines gouttelettes dégagées par le vaporisateur n’alourdiront pas la masse chevelue. Pour être en phase avec le corps, il faudrait harmoniser sa fragrance avec les autres produits utilisés quotidiennement comme l’after-shave, la crème hydratante, le gel douche, etc.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »