La fragrance Chrome de la maison Azzaro

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

C’est en 1996 que la maison Azzaro a décidé de lancer le parfum masculin Chrome sur le marché. Son authenticité a fait de cette fragrance l’essence préférée des hommes modernes et authentiques. Actuellement, on peut trouver plusieurs déclinaisons de Chrome dans les parfumeries : Chrome Legend, Chrome Summer Edition et Chrome United.

Le parfum Azzaro Chrome Legend

La fragrance Chrome Legend a été lancée sur le marché de la parfumerie en 2008. C’est une essence particulièrement aquatique et aromatique. Ses notes de tête sont à base d’orange amère, de thé et de pomme verte. Les notes de cœur du parfum Chrome Legend sont extraites de senteurs aquatiques, de feuilles vertes et de musc. Le fond sera constitué par du cèdre, de la fève tonka et de bois précieux. Le parfum Azzaro Chrome Legend est conditionné dans un flacon d’aspect aquatique de couleur bleu.

Le parfum Azzaro Chrome Summer Edition

Avec son air méditerranéen, le parfum Chrome Summer Edition est vraiment parfait pour la saison estivale. Il a été fabriqué en édition limitée par le parfumeur Richard Ibanez pour la maison Azzaro. Plusieurs matières premières composent la fragrance Chrome Summer Edition : du cèdre d’Atlas, du cyprès d’Espagne, du bois de santal, de l’hédione et du musc blanc. Le flacon qui va accueillir cette essence parfumé arbore un motif azuréen dessiné par Mélanie Bénéfice où le soleil se marie avec l’océan.

Le parfum Azzaro Chrome United

Le parfum Chrome United de la marque Azzaro n’est pas une fragrance comme les autres. Il a été lancé par la marque en 2013 pour faire honneur à l’amitié. Comme les autres déclinaisons du parfum Chrome, il a été mis au point par Richard Ibanez. Ses notes ont été extraites de plusieurs matières premières comme le bois de cèdre, les feuilles de violette, le musc blanc, le thé noir de Ceylan, la coriandre, la bergamote et le poivre de Sichuan.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »